La VIDÉO tirée par les nouvelles technologies

Le film vidéo est le deuxième marché des biens culturels français après le livre.  En 2012 son chiffre d’affaire total atteint 1,317 milliard d’Euros en baise de 5% sur 2011. En cause, le DVD qui reste le poids lourd des ventes avec 65 millions d’unités écoulées en 2012 et un CA de 893M€ (-12%). Les relais de croissance viennent du Blu-ray (BR) (+10% et 224M€) qui touche les nouveautés et aborde le  fond de catalogue , et de la VOD  dont le CA est estimé à 200M€.

Hormis pour l’Allemagne et les Etats-Unis, sur la vidéo, la France s’en sort mieux que ses voisins européens.  Raisons invoquées, une vigilance constante de  la profession contre la piraterie, le passage d’une fenêtre de 6 mois à 4 mois pour la sortie d’un film,  l’accompagnement et la promotion de nouveaux formats. La technologie ne s’arrête pas là, le Blu ray ultra violet pourrait arriver en France  à la fin de l’année. Source SEVN (syndicat de l’édition vidéo numérique) et GfK.