Neato : des robots aspirateurs encore plus intelligents !!!

« L’intelligence du robot est la clé d’entrée de ce marché souligne Cyrille Glumineau responsable des ventes en Europe, d’autant que les commandes vocales vont se généraliser grâce à Google Home et à Alexa.  Neato présente 3 appareils connectés, de 399 à 899 euros,  et un modèle historique qui ne l’est pas (D 85) ; la vedette est le dernier sorti, le Neato Botvac D7 connected».

La forme en D pour aller le long des plinthes et dans les angles, une grande brosse de 26 cm située à l’avant de l’appareil pour bien absorber la poussière, un réservoir de 0,7 litres facile à vider et muni du filtre et puis l’intelligence avec  un système de navigation par laser dont sont équipés tous les modèles. La montée en gamme se fait par la batterie lithium-ion, quelques points d’esthétique (diodes lumineuses sur le haut de gamme) et les fonctionnalités de l’application : prévenir l’utilisateur lorsque le bac est plein, lorsque l’appareil est bloqué ou que la brosse est sale. Le champ des applications est appelé à se développer vers davantage d’usages pour le consommateur ;  celui-ci peut, par exemple, grâce à son  smartphone,  intervenir sur la cartographie  des zones à nettoyer : éviter  les câbles électriques du bureau, la chambre des enfants lorsqu’elle n’est pas rangée…

« Le problème de l’autonomie ne se pose pas avec un appareil intelligent puisqu’il va se recharger tout seul sur sa base et reprend le travail là où il l’avait laissé précise Cyrille Glumineau ; on peut estimer qu’il nettoie 80 m2 en une heure dans une pièce relativement dégagée et on peut vérifier sur la carte qu’il est passé partout ».

Le marché des robots se renforce en France avec une progression de 15 % en valeur, ce qui représente 200 000 pièces et un CA de 63 millions d’euros. Le poids du connecté est de 30 %, deux fois plus élevé que la moyenne du PEM. C’est une tendance forte : l’actualisation des données est automatique, le consommateur a tout à y gagner. La distribution est tenue par le « on line » avec    50 % des ventes puis par les GSS.

Neato est n°2 en France derrière Irobot qui détient 60 % de PDM. La France est le 3e pays  utilisateur de robots derrière l’Allemagne et l’Espagne.