Kobold lance son premier balai sans fil

La marque premium fête  ses 90 ans et renforce sa position dans le domaine de l’entretien des sols   en visant une nouvelle cible jeune et urbaine, qui souhaite un appareil d’appoint pour tous les jours.

Rappelons qu’en 1929,  Kobold proposait déjà un aspirateur balai et qu’en 1930, la firme se lançait dans la vente à domicile. Des idées prémonitoires, toujours d’actualité.

Le VB 100 reste fidèle aux codes de la marque avec un look épuré blanc égayé de touches vertes, un fonctionnement intuitif et une grande maniabilité, grâce à sa tête pivotante. Il est léger (3,3 kg), très agile dans les escaliers et sur tous les sols (carrelages, moquette, tapis…). Il tient debout tout seul, et n’a besoin d’aucun socle de charge : sa batterie lithium-ion amovible rechargeable  assure 50 minutes d’autonomie  en vitesse normale d’aspiration au quotidien avec la brosse activée, en mode éco, avec la brosse désactivé, l’autonomie est nettement plus importante, allant jusqu’à 80 minutes. On peut en acheter une deuxième que l’on utilise pendant que l’autre se recharge.

Il dispose de 3 niveaux de puissance  et d’une brosse motorisée que l’on enclenche au pied si besoin est.  Un embout 2 en 1 permet le nettoyage des plinthes et étagères.

Un « plus » très apprécié des allergiques : il bénéficie d’un sac-filtre  à poussière de 0,8 litre qui évite tout contact désagréable au moment du changement.

 

 

 

 

 

Disponible dans la boutique parisienne de Kobold et sur le site internet de la marque, l’appareil est livré avec 6 sacs-filtre. Un seul bémol, son prix de 849 euros…  mais avec 96 % de clients satisfaits en France, le consommateur peut investir en toute confiance !