Kobold lance son premier aspirateur laveur sans fil

Kobold est une marque du groupe Vorwerk créé en 1883 en Allemagne à Wuppertal.  L’expertise du groupe  dans l’entretien des sols n’est plus à prouver puisque  son premier  aspirateur balai date de 1929. Mais l’innovation qui sera un succès planétaire, est  l’arrivée en 1961, du célèbre Thermomix, le robot cuiseur multifonction  qui va révolutionner la préparation culinaire, bien avant tout le monde.

 

Vorwerk aimerait bien reproduire le succès du Thermomix dans l’univers des sols, avec le VB 100.

 Cet appareil multifonction  ringardise la serpillière  et perfectionne le nettoyage des sols, puisqu’il peut tout faire dans la maison grâce à ses têtes interchangeables. Une solution simple et ergonomique qui traite les sols durs, les tapis et moquettes, les textiles et les sièges de voiture.

On le configure en fonction de ses besoins grâce à ses têtes adaptables :

  • La tête DuoSpeed aspire et lave en même temps tous les types de sols durs : 10 minutes suffisent pour nettoyer 60 m2 avec  seulement 300 ml d’eau et de détergent. Le réservoir d’eau est amovible pour le remplissage. La brosse motorisée frotte le sol à 1350 tours/mn ;  Les lingettes se clipsent sur la brosse et sont humidifiées automatiquement (3 niveaux possibles). Le séchage est très rapide.
  • En version aspiration seule, le balai sans fil s’équipe d’une brosse EEB100, avec un réglage de la puissance d’aspiration  sur le manche et 2 vitesses de rotation. Il comporte un  sac à poussière hermétique d’une contenance de 0,8 litres qui évite tout contact grâce à son clapet. Une formule intéressante pour les allergiques.

 

 

  • La brosse pour les textiles PBB100, permet de nettoyer les canapés, les sièges de voiture et de traquer les poils d’animaux : elle se raccorde à l’aspirateur via un flexible.

L’appareil tient debout en position  parking et sa batterie amovible garantit une autonomie de 50 minutes en mode éco. Pour cet ensemble, le PPI est de 1299 euros et la  garantie de 5 ans. À cela, il faut ajouter les consommables (lingettes, détergent, deuxième batterie…).

Autre spécificité du groupe, sa commercialisation par vente directe, grâce à des réunions à domicile et des démonstrations par les conseillers de la marque qui assurent aussi le suivi de la clientèle. « Ce système de distribution perdure (90 % des ventes),  mais il est complété par l’ouverture de boutiques, e-shops pour les consommables, une présence dans les Foires et l’ouverture de magasins éphémères dans les galeries marchandes. Pour s’adapter à la situation actuelle, des démonstrations virtuelles viennent compléter cet ensemble.» précise Pierre-Yves  Buisson directeur Général Vorwerk France.