En attendant l’indice de durabilité !

L’indice de durabilité entrera en vigueur en 2024. En attendant un indice de réparabilité doit être
disponible cette année sur cinq produits pilotes : le lave-linge frontal, l’ordinateur portable, le téléviseur, la tondeuse et le smartphone.

L’indice de réparabilité
se traduit par une note sur 10, un logo et différentes couleurs comme indiqué

Cet indice pour lequel le Gifam a été très actif a été élaboré avec toute la profession et les
associations de consommateurs. Il concerne la mise à disposition de toute la documentation
technique et l’obligation d’information pour le fabricant sur la disponibilité des pièces détachées.
Le délai de livraison au réparateur qui en fait la demande passe de deux mois à 15 jours. Il concerne également le prix des pièces détachées et la possibilité pour le consommateur d’opter pour des pièces détachées issues de l’économie circulaire dans le cadre d’une réparation.
L’accessibilité des pièces détachées, la facilité de démontage et les outils nécessaires
entrent également dans le calcul de cet indice.
Enfin certains critères sont spécifiques au produit comme un compteur d’usage pour le
lave-linge, l’assistance à distance et la réinitialisation logicielle.
La garantie légale est étendue de six mois en cas de réparation dans les deux ans qui
suivent l’achat, renouvelée de deux ans en cas d’échange à neuf par le vendeur alors que le
consommateur a demandé la réparation. Enfin les éco-organismes ont l’obligation de mettre
en place un fonds dédié à la réparation et au ré-emploi des appareils.
La majorité des adhérents du Gifam ont déjà calculé et transmis cet indice de réparabilité
aux distributeurs. Celui-ci doit figurer en magasin à côté du prix du produit.
Les adhérents du Gifam sont actuellement dans la phase de déploiement. En attendant l’indice de durabilité.