L’impact du terroir sur un grand cru Nespresso

IMG_9417 (Copier)

Nespresso avait choisi le Frenchie et la cuisine de Gregory Marchand qui fait la part belle à l’origine et au terroir pour démontrer l’impact du terroir sur deux variétés botaniques identiques, en l’occurrence un pur Arabica  de Colombie.

 

 

 

IMG_9430-1 -cauca

 

 

Le Cauca, force 6 est un Arabica de la région de Cauca, cultivé en altitude sur un sol minéral. Il a un côté incisif, frais et fruité avec une note de cassis, féminin. Gregory Marchand avait choisi de l’accompagner d’un Butterscotch à la confiture d’églantine maison accompagné d’un biscuit au Sumac (une fleur réduite en poudre au parfum de cassis).

 

IMG_9430 Santander

 

Le Santander, force 7 est plus structuré, plus masculin aussi. Il est également cultivé en altitude au nord de la Colombie mais dans une région plus ensoleillée qui provoque une maturation plus rapide, d’où des notes chocolatées et de céréales. Il se révèle merveilleusement avec un Bred & Butter pudding concocté par le Chef, sorte de pain perdu au chocolat avec une glace au bacon fumé.

 

IMG_9432-12-1 (Copier)

 

Ces deux séries limitées, « même variété botanique » cultivées dans le même pays, sont très différentes et illustrent l’impact du terroir sur un grand Cru Nespresso.